DRAMA/SERIES AMERICAINES

The Good Wife | Saison 5: la tragédie dans le drame

Attention spoilers! Si vous n’avez pas vu la saison 5 de The Good Wife, tenez-vous éloigné de cette analyse!

Alicia Saison 5 The Good Wife Drame Tragédie

Encensée par la critique, la saison 5 de The Good Wife n’a cessé de surprendre les fans et surtout par la mort de Will Gardner à mi-saison! Pourtant en y regardant de plus près, les signes annonciateurs d’un changement irréfutable étaient présents tout en symboles. Cette saison, écrite un peu à la manière d’une tragédie romanesque a été traitée de la plus belle des façons. Retour sur cette saison 5 on ne peut plus dramatique…


La fatalité

Dès les premières lignes de l’épisode 1 de la saison 5, le ton est donné :

Alicia : « It’s kinda weird, everything’s ending. » [« C’est bizarre, tout prend fin. »]
Cary: « Beginning to. » [« Commence à prendre fin. »]

A ces mots, Alicia reçoit un appel de Will mais le rejette: oui, c’est la fin, une page se tourne. Alicia a décidé de quitter Lockhart/Gardner et de créer son cabinet avec Cary Agos. C’est le début d’un affranchissement personnel et professionnel pour Alicia mais aussi le début d’une lutte contre la mort, contre le destin.

Dans cet épisode du « Death Row Appeal », Alicia se bat pour faire annuler la peine de mort d’un client: c’est une lutte symbolique contre la fatalité. Celle-ci fait écho au discours de Cary lorsqu’Alicia s’inquiète de savoir comment ils annonceront leur départ de Lockhart/Gardner:

« It’s the circle of Life » [« C’est le cycle de la vie »]

…comme si le destin de chacun des protagonistes était lié et que le changement était inévitable.

La toile dramatique

Toute la trame dramatique de cette cinquième saison et la tragédie de la mort de Will sont liés de près ou de loin à Alicia et à Peter Florrick, son gouverneur de mari. Résumons…

Peter souhaite nommer Diane au poste de Supreme Court Justice mais lorsque Diane comprend qu’Alicia va quitter Lockhart/Gardner, elle prévient Will et cela fait scandale. Pour « venger » sa femme, Peter revient sur la nomination de Diane.

Parce qu’Alicia est partie créer sa propre firme, Will s’occupe de l’affaire Jeffrey Grant dont Alicia aurait dû hériter. Pour que ce client ne confie pas son affaire au cabinet d’Alicia, Will le défend avec une motivation supplémentaire. Cela lui sera fatal: Jeffrey Grant tuera Will en plein procès.

Peter Florrick a des ennuis avec la justice qui s’aggraveront si Will témoigne contre lui, ce qu’il semble prêt à faire pour entre autres venger Diane! Finalement, le problème sera enterré avec Will.

Cette succession de péripéties est articulée dans une toile dramatique où le destin des personnages est effectivement lié.

A la mort de Will, une nouvelle toile se dessine avec le trio Alicia-Peter-Finn: Alicia encourage Finn à se présenter comme State’s Attorney, Peter soutient sa candidature, puis revient sur sa décision quand il le soupçonne d’être l’amant de sa femme…

A chaque fois, le destin de ceux qui croisent Alicia et son mari est impacté par le mouvement des passions qui les anime et dont ils semblent esclaves. Le cercle de responsabilité qui en découle ajoute au tragique de la saison.

Mensonge et trahison

Leur destin est lié mais leur relation est complexe! Les alliances entre les personnages se font et se défont et cette saison, dans la continuité des précédentes, à cause du mensonge et de la trahison.

Je me suis hasardée dans une infographie reprenant les principaux coups bas entre les personnages. Qu’est-ce qui vous a le plus choqué?

The Good Wife Bilan Saison 5 Mensonge Trahison Infographie

Le tourment des souvenirs

Les souvenirs sont omniprésents dans la saison 5 de The Good Wife. Ils permettent au téléspectateur de mieux comprendre et compatir avec les personnages. A travers leurs souvenirs, on pénètre leur intimité et l’on prend conscience justement de la grandeur dramatique de leur destin.

C’est en se remémorant des souvenirs qu’Alicia aura le sentiment d’avoir trahi Will. A l’épisode 14, alors qu’elle doit plancher sur un discours faisant le bilan de son parcours, Alicia est obligée de penser à sa rencontre avec Will. Elle se rend compte, et le téléspectateur par la même occasion, que Will a eu un rôle capital dans son retour à la vie active. Ce dernier assiste au discours d’Alicia et ses propres souvenirs resurgissent pour compléter les connaissances du téléspectateur. Ces souvenirs appuient l’ingratitude de celle qui finalement, on le sait maintenant, n’a pas en possession tous les morceaux du puzzle qui composent sa vie.

Par le souvenir, on découvre la part d’humanité des personnages qui luttent contre des pensées qui les hantent et tentent d’y échapper, en vain. En première ligne, Alicia et Will. Après le départ d’Alicia de Lockhart/Gardner, les personnages qui gravitent autour d’eux supposent que des pensées les traversent et ils tentent de les avertir afin qu’ils n’y cèdent pas. Épisode 6, Diane dit à Will « Don’t let [Alicia] get into your head » [« Ne laisse pas (Alicia) s’immiscer dans ton esprit »]. Épisode 14, Cary fait le même avertissement à Alicia. Mais c’est un échec.

Ce qui est intéressant dans la façon dont est abordé le souvenir dans la saison 5, c’est de voir comment Alicia et Will sont perturbés par ces souvenirs avant de finir par les maîtriser et de s’en servir comme une arme. Ainsi on passe de souvenirs d’ébats amoureux qui rendent nostalgique les personnages (et les fans?) à l’épisode 4 (sexe dans la salle de bain) à des souvenirs d’ébats amoureux qui attisent la colère, de Will en l’occurrence, à l’épisode 5. Puis il y a l’épisode 10 où Alicia et Will sont réunis au tribunal pour l’affaire du lègue de M. Ashbow et là, des souvenirs communs refont surface pour nos deux personnages. Quand Will doit interroger Alicia appelée comme témoin, il va puiser dans ses souvenirs pour préparer son interrogatoire et anticiper les réponses d’Alicia. Il se décompose d’émotions car tout le renvoie à des souvenirs personnels. L’image de lui et Alicia faisant l’amour sur un rooftop à New York et les mots d’Alicia au creux de son oreille « This is the happiest I’ve ever been » [« Je n’ai jamais été aussi heureuse »] le plongent dans une vive émotion contre laquelle il lutte. A cet instant, la barrière entre l’interrogatoire et le règlement de compte explose dans l’imagination de Will. Il cherche des réponses à son histoire personnelle et toute la blessure que Will semblait nier éclate à la vue du téléspectateur. Le pouvoir des souvenirs.

Peu de temps après, à l’épisode 11, Will se sert à nouveau des confidences qu’Alicia lui avaient faites pour la déstabiliser. Il va enchaîner un grand nombre d’objections pour troubler le fil de sa plaidoirie. Alicia comprend l’intention de Will et décide alors de riposter avec la même arme, en puisant dans ses souvenirs. Elle se change et revêt un tailleur blanc pour troubler Will à son tour et lui rappeler la première fois où ils ont couché ensemble… et ça marche!

Après la mort de Will, on découvre d’autres personnages en proie aux souvenirs. Kalinda est hantée par l’image de Will (épisode 17) et Finn est hanté par la fusillade lorsqu’il revient travailler au tribunal (épisode 19).

Alors que les personnages vont de l’avant dans leur vie respective, l’apparition des souvenirs est la marque du passé qui s’immisce pour faire douter et raviver des douleurs étouffées. Comme dit Will dans un flashback d’Alicia à l’épisode 14:

« We all have a past that can hurt us » [« Nous avons tous un passé qui peut nous faire du mal »].

Vers la saison 6: le futur de The Good Wife

La saison 5 de The Good Wife est à l’image de l’épisode 14 précédant la mort de Will: un pont entre le passé et l’avenir. Dans cette tirade d’Alicia:

« The one upside to a scandal or a tragedy in your life is that it is the best kind of wake up call » [« Le côté positif d’un scandale ou d’une tragédie dans sa vie, c’est la prise de conscience »]

il y a la référence au passé (le scandale de l’adultère de son mari rendu public dans la saison 1) et la prédiction du futur tragique (la mort de Will à l’épisode 15 de la saison 5). Dans les deux cas, le scandale et la tragédie ont amorcé une remise en question et une prise de conscience chez Alicia qui l’ont poussée à aller de l’avant.


La saison 5 de The Good Wife est riche en bouleversements et la tragédie de la mort de Will fait évoluer la série vers de nouveaux horizons et élève le destin des personnages. Alors qu’on a pu entrevoir un retour à la normale dans les épisodes 19 et 21, la saison 5 s’est terminée comme elle a commencé: tout change! Le fils d’Alicia part à l’université, Alicia se voit proposer de devenir candidate au poste de State’s Attorney et Diane offre ses services à Florrick/Agos. Le cycle de la vie en somme!

Quel est votre bilan de la saison 5 de The Good Wife? Partagez-vous mon analyse?


A lire aussi:

Les étapes du deuil à travers The Good Wife

Alicia Florrick, une femme qui s’affranchit

(image à la une)
Publicités

4 réflexions sur “The Good Wife | Saison 5: la tragédie dans le drame

  1. Pingback: Les étapes du deuil à travers The Good Wife | Les Tagueurs de Séries

  2. Pingback: The Good Wife | Saison 5: Alicia, une femme qui s’affranchit | Les Tagueurs de Séries

  3. Pingback: The Good Wife | Saison 6 : Alicia, une femme déchue | LES TAGUEURS DE SERIES

  4. Pingback: The Good Wife | Saison 6: nouveau départ | LES TAGUEURS DE SERIES

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s