DRAMA/SERIES AMERICAINES

The Bridge | Sonya Cross: une femme atypique

sonya cross the bridge fx

Sonya Cross, interprétée par Diane Kruger | Crédit photo: FX.

The Bridge est une série dramatique policière qui nous propulse à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Dans une ambiance réaliste, enlèvements de femmes et corruption sont au cœur de l’intrigue. Sonya Cross est une détective américaine de la ville d’El Paso qui travaille en équipe avec Marco Ruiz, un détective mexicain. Dès le début de la série, on découvre une Sonya Cross dont le comportement et les réactions sont parfois loin de se conformer aux règles de la vie en société. Son attitude et ses propos peuvent faire sourire mais surtout interpellent le spectateur. Ce personnage est en fait atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, mais un trouble qui n’est jamais mentionné dans la série. On aurait tout aussi bien pu expliquer le comportement de Sonya par un développement affectif et social affecté par une adolescence douloureuse. Voici le portrait d’une personnalité atypique, authentique et rafraîchissante.

Attention, si vous n’avez pas vu The Bridge, sachez que cet article est illustré d’exemples précis tirés de la série pouvant vous spoiler.


Sonya suit les règles

Pour Sonya, la loi c’est la loi et il n’est pas question de l’enfreindre. Dès le 1er épisode de la série, cela saute aux yeux: elle refuse le passage d’une ambulance pour ne pas compromettre une scène de crime sur le pont qui relie Juarez à El Paso. Quand Marco et Sonya s’expliquent plus tard sur cet incident, elle est catégorique: « There are rules » [« Il y a des règles« ] (S1xE3). Parce que Marco a autorisé le passage de l’ambulance, Sonya a émit une plainte contre lui. Il essaye de la lui faire annuler mais elle refuse: « It’s impossible » [« C’est impossible »], comme si sa plainte n’appartenait pas à elle mais reflétait l’ordre naturel de la justice qui doit se faire.

Cette discussion des règles à respecter revient régulièrement dans la série et créé un antagonisme entre les deux personnages principaux. En effet, contrairement à Sonya, Marco transgresse les règles et brave l’autorité sans aucun remord. Lorsque Sonya s’aperçoit que Marco a dérobé le téléphone portable du journaliste Daniel Frye, elle lui fait comprendre qu’elle n’apprécie pas la méthode: « It’s illegal! » [« C’est illégal »] (S1xE5). Mais cette fois, elle ne dénoncera pas Marco.

Sonya ne fait pas seulement ce type de réflexions à Marco mais bien à tout le monde. Par exemple, quand une jeune témoin lui demande si elle peut avoir une cigarette, Sonya refuse parce qu’elle est mineure (S1xE6). Toujours concernant la cigarette, Sonya fera la remarque à Jack qu’il ne peut pas fumer dans l’hôpital-prison (S2xE1).

Cependant, Sonya va plusieurs fois enfreindre les règles et transgresser la loi. A maintes reprises, elle interviendra hors du cadre autorisé. Elle utilisera une arme au Mexique alors qu’elle n’en a pas le droit, n’attendra pas les renforts pour initier une arrestation… Si elle fait preuve de sang froid, ce n’est parfois pas sans angoisse, comme à l’idée de ramener Eva sur le sol américain de manière illégale. Mais si Sonya transgresse les règles c’est pour mieux servir la Justice, et là, elle n’est pas si différente de son coéquipier Marco.

Sonya ne supporte pas le mensonge

Sonya Cross ne supporte ni petits ni grands mensonges. La vérité doit primer en toute circonstance. Quand Marco offre des fleurs à une collègue de travail pour son anniversaire en lui disant qu’elles sont aussi de la part de Sonya, cette dernière va être complètement perturbée par ce mensonge et le reprocher à Marco: « Why did you say that? » [« Pourquoi tu as dit ça? »] (S1xE3). Les explications de Marco n’y font rien, le fait de ne pas dire la vérité la dépasse.

sonya cross the bridge fx

« Il n’y a pas de place dans ma vie pour les menteurs » – Sonya | Crédit: FX.

Plus que tout, Sonya ne supporte pas qu’on lui mente. A cause de ça, elle mettra son amant à la porte « I don’t have room in my life for liars » [« Il n’y a pas de place dans ma vie pour les menteurs »], puis repoussera Marco à cause de ses cachotteries et mensonges: « I don’t trust you anymore, get out! » [« Je ne te fais plus confiance, tire-toi! »] (S2xE8).

Cependant, là aussi, cela n’empêchera pas Sonya de mentir à son tour. Mais attention, cela se place dans une logique d’auto-défense et dans un contexte de quête de vérité et de Justice. Par exemple, elle va cacher les éléments d’une enquête car elle sait que ses collègues en font de même (S2xE02).

Sonya est « cash »

Elle dit ce qu’elle pense, sans calcul, ce qui peut parfois choquer. Quand Sonya se fait draguer dans un bar et qu’un homme lui demande si elle veut boire un verre, elle va répondre « Non » et lui proposer plutôt de coucher avec elle, sans passer par quatre chemins. Regardez la scène (S1xE2):

Puis quand cet amant d’un soir vient la surprendre sur son lieu de travail (S1xE3), elle s’exclame en le voyant: « I can’t have sex at work! » [« Je ne peux pas coucher avec toi au travail! »] sans tenir compte de qui pourrait bien l’entendre. Elle paraît vraiment sans gêne et cela quelque soit les circonstances! Ainsi, alors qu’elle s’apprête à se faire tuer au milieu du désert, elle demande à son kidnappeur de pouvoir faire pipi et de l’aider à se déshabiller… une scène un peu surréaliste.

Elle ne prend de gants avec personne, que cela soit dans sa vie personnelle ou professionnelle. Invitée à dîner chez Marco, elle dira sans ménagement à son épouse que son plat n’a pas bon goût (« It doesn’t taste good » S1xE5). Elle n’hésitera pas non plus à dire à son amant qu’il ne la pas satisfaite (S2xE02). Enfin, Sonya aura des mots crus face à la mère d’une victime: « You’re on drugs, you’re supposed to take care of your daughter » [« Vous êtes droguée, vous êtes censée vous occuper de votre fille »]  (S1xE6).

Si Sonya est « cash », c’est justement qu’elle préfère la franchise au mensonge, quitte à apparaître maladroite, froide ou blessante.

Sonya manque d’aisance sociale

Elle avoue au fils de Marco Ruiz qu’elle n’est pas à l’aise en société, avec les gens, avec la proximité, « It’s hard for me, I don’t know how to talk, when to talk… » [« C’est dur pour moi, je ne sais quoi dire, quand le dire… »] (S1xE7). Effectivement, le spectateur à mainte fois l’occasion de s’en rendre compte. Quand elle rencontre pour la première fois la femme et le fils de Marco, elle ne sait pas où se mettre, visiblement mal à l’aise dans ces présentations. Elle semble en fait ignorer les conventions sociales et culturelles. Heureusement, deux figures masculines paternelles enseignent à Sonya les rudiments de la vie en société: Marco, son coéquipier, et Hank, son supérieur. Quand Marco traverse une phase personnelle difficile en fin de saison 1, Hank suggère à Sonya de rendre visite à Marco et de ne pas s’y rendre les mains vides.  Elle l’écoutera et sera toute fière d’exhiber son sachet de gâteaux en sonnant à la porte de Marco (S1xE12). Pour sa part, Marco sermonne Sonya d’être trop franche et lui apprend qu’il faut parfois savoir dire ce que les gens ont envie d’entendre. Il lui enseigne aussi qu’en tant que coéquipiers, ils doivent veiller l’un sur l’autre. Là encore, Sonya appliquera ces leçons à la lettre. Dans ces moments, on a l’impression que Sonya est traitée comme une enfant ignorant des principes de vie simples. Une enfant qui obéira aux directives sans pour autant y adhérer ou les comprendre.


La personnalité atypique de Sonya Cross convient finalement bien à son rôle de bon flic loyal. Personnage complexe, elle forme un duo complémentaire avec Marco Ruiz qui a su amadouer ce chat écorché. Sans Sonya, The Bridge n’aurait pas la même saveur. C’est en partie son personnage qui donne du corps à la série mais apporte aussi un peu de légèreté dans la storyline très lourde. En effet, on ne peut pas s’empêcher de penser à Sheldon Cooper de The Big Bang Theory dans les échanges où Sonya prend tout au premier degré. Décalée et attachante, Sonya Cross est un personnage féminin de série dont on aura plaisir à suivre l’évolution, pas vous?

Pour aller plus loin: regardez Diane Kruger parler de son rôle (interviews en anglais).

La série The Bridge est diffusée l’été sur FX.

Mise à jour du 22 octobre 2014: la série est malheureusement annulée après 2 saisons, tous les détails ici.

Publicités

Une réflexion sur “The Bridge | Sonya Cross: une femme atypique

  1. Pingback: The Bridge | Série annulée mais pas morte! | Les Tagueurs de Séries

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s