SCIENCE-FICTION/SERIES AMERICAINES

Forever : début de saison en demi-teinte

Forever est la dernière née des séries à consultant expert. Ses intrigues policières mêlent science et investigation avec pour finalité l’arrestation de criminels. Une petite originalité tout de même: le héro est immortel.

Nous en sommes à mi-saison et même si la série fonctionne bien puisqu’elle a été confirmée pour une saison 1 complète, je reste perplexe devant ce mélange des genres inattendu…

Update: la série a été annulée au terme de la saison 1. Il n’y aura donc pas de saison 2.


Henry Morgan est un médecin légiste brillant qui étudie la mort de très près. En effet, il a le malheur d’être immortel. Après un accident de métro qui signe son énième mort, il rencontre Jo Martinez, une détective avec laquelle il fera finalement équipe pour résoudre des affaires criminelles qui mettront son intelligence à rude épreuve.

Les personnages

saison 1 forever serieLe personnage principal Henry Morgan (Ioan Gruffudd) est un médecin légiste de plus de 200 ans cherchant à briser son éternelle résurrection. Les années ont fait de lui un homme un peu vieux jeu. Non seulement il s’accroche encore à certains a priori très anciens, mais il présente comme un homme du début du siècle avec sa montre à gousset et ses vêtements impeccables. Il est sorti de ses habitudes un peu vieillottes par son fils adoptif Abe (Judd Hirsh) rencontré pendant la seconde guerre mondiale. Abe est orienté vers le futur et vers la vie. Boute-en-train, il souhaite en profiter à 200% et pousse Henry à faire de même. C’est un épicurien qui aime la bonne chair, le bon vin et le bon Jazz.

Au travail, Henry est entouré de Lucas (Joel David Moore), un jeune homme à l’humour noir, très intelligent et geek sur les bords (en bref un peu le même rôle que fut le sien dans Bones) et de Jo avec laquelle il part résoudre des affaires criminelles. Jo Martinez (Alana de La Garza) est une flic d’une trentaine d’années se remettant du décès de son mari survenu un an auparavant. Comme Henry, elle recherche la solitude face à sa douleur et se jette dans son travail. Dès les premiers épisodes elle se prend d’amitié pour ce médecin légiste un peu spécial, peut-être l’aide t-il à surmonter sa douleur. Elle pousse très vite Henry à sortir de son labo afin de l’aider sur le terrain, son sens de l’observation extrêmement bien développé étant toujours le bienvenu même en dehors des scènes de crimes.

On en pense quoi ?

Forever est une série à consultant expert un peu classique. Nous avons le duo très scientifique brillant et renfermé et le flic un peu bourru vu et revu. Bones, Castle et The Mentalist sont de bon exemples du genre. Rien d’extraordinaire pour la résolution des affaires, les personnages changent de nom mais le concept reste le même. Néanmoins, Forever ajoute un petit plus avec l’immortalité d’Henry en fil rouge. Non seulement nous souhaitons savoir pourquoi cet homme a hérité de ce « don » mais aussi qui est le fameux correspondant qui le suit à la trace. Ce mystère pimente quelques épisodes et promet de donner à la série un coté plus feuilletonnant apprécié.

Les personnages Henry et Jo sont un peu caricaturaux et à eux seuls ne pourraient tenir la série. Leur dynamique un peu bancale et le manque d’originalité de leur personnage ennuie au bout de quelques épisodes. Les personnages secondaires permettent d’insuffler un peu d’originalité en ajoutant à chaque épisode un sourire ou une touche d’humour bienvenus. Espérons que les prochaines intrigues leur permettent encore plus d’expression.

Niveau casting, nous revoyons quelques têtes connues dans des séries policières. En plus de Joel David Moore ayant participé à Bones dans le rôle de stagiaire, Alana de La Garza a joué dans New York Police Judiciaire.

Pour résumer, Forever n’invente rien de nouveau. La série est bien faite, l’intrigue cohérente mais tout cela ne justifierait pas de la regarder. Son petit plus est le mystère de l’immortalité et l’intrigue qui y est liée. Amoureux de Bones, de Castle ou de The Mentalist, vous serez servis et pour les autres curieux regardez la série lors d’un temps mort pour voir évoluer l’intrigue.


Forever a été confirmée pour une saison 1 de 22 épisodes ce qui lui laisse largement le temps de convaincre plus et de palier à ses petits défauts. Elle possède un potentiel certain grâce à ses personnages secondaires et le mystérieux correspondant d’Henry. Espérons qu’elle sache le développer et dépasser ses grandes sœurs du genre.

Publicités

Une réflexion sur “Forever : début de saison en demi-teinte

  1. Pingback: Lucifer : le diable est parmi nous | LES TAGUEURS DE SERIES

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s