DRAMA/SERIES AMERICAINES

The Affair | Saison 1: les prémices d’une liaison dangereuse

the affair saison 1 alison noah

Une saison et déjà 2 récompenses aux Golden Globes, c’est une belle entrée pour cette nouvelle série Showtime. Voici notre bilan de la saison 1 de The Affair et en bonus, tout ce qu’il faut s’attendre à voir la saison prochaine…


De l’attirance à l’obsession: l’histoire d’une liaison passionnée et destructrice

Tout commence par la rencontre de deux êtres. Noah est un homme marié et père de 4 enfants. Alison est serveuse dans un restaurant de Montauk où vont un jour déjeuner Noah et sa famille. Leurs regards se croisent et déjà le malheur arrive, la fille de Noah s’étouffe à table et Alison la sauve. Noah va séjourner à Montauk tout l’été. Ainsi débute une idylle entre un homme et une femme destinés à se recroiser.

Au départ, ça ressemble à un amour de vacances entre deux ados. C’est en fait un amour de vacances entre deux adultes qui ont besoin de s’évader. Noah ne supporte plus ses responsabilités de chef de famille, les jugements de sa belle famille, son statut d’écrivain raté obligé d’enseigner pour gagner sa vie. Alison quant à elle survit depuis la mort de son fils, portant le poids de la culpabilité et du chagrin. Dans son mariage comme dans son job, une part d’elle est absente, l’autre n’est que souffrance. La rencontre entre Noah et Alison est comme une bouffée d’air qui les ramène tous deux à la vie… mais à quel prix!

Cette aventure, c’est bien sûr l’interdit. L’un pour l’autre, ils sont le fruit de la tentation. Dans le regard de Noah, Alison n’est que robes ou jupes courtes et ne perçoit que des suggestions sexuelles. Pour Alison, Noah est la tentation annoncée par les cartes: « he may be a very good thing or he may enslave you »(épisode 1). Bien avant leur premier baiser, ils succombent à une première tentation, et une tentation tellement adolescente, celle de fumer une cigarette.

Au bout de 4 épisodes, Noah et Alison cesseront de résister à leur attirance magnétique et commettront l’inévitable pêché charnel. Tout l’été, ils se verront dans le dos de leur famille pour des moments de plaisir et de confidence. Les vacances s’achèvent et leur liaison est révélée. Ou bien est-ce l’inverse? Les habitudes semblent reprendre le dessus dans les deux couples. Mais au bout 4 mois, Noah n’a qu’une obsession en tête: Alison. Alison non plus ne l’a pas oublié. Ils finissent par se revoir. A Noël, ils discutent divorce de leur conjoint et vie commune.

La liaison entre Noah et Alison est destructrice. L’épave que montre Alison à Noah dans l’océan (épisode 4) renvoie à ce qu’ils sont/seront: deux naufragés sur une plage déserte. Leur liaison est une bombe à retardement qui va finir par exploser. Tout semble évoquer le fait qu’il vont droit dans le mur en poursuivant leur relation. Le suicide auquel assiste Noah fait écho à sa vie et à son divorce (épisode 9). Est-il en train de saboter sa vie en sacrifiant sa famille pour une passion? En proie à ses démons, Alison tente carrément de se suicider dans le même épisode. Noah semble être finalement une bouée de sauvetage pour elle. Et qu’en est-il des dommages collatéraux? Cole et Helen, les conjoints trompés, pardonnent mais à quoi bon! La liaison entre Noah et Alison est révélatrice de problèmes profonds que traversaient les deux couples et desquels ils veulent se dégager.

Montauk, entre vie et mort

Le personnage le plus important de cette série, du moins de la saison 1, est sans doute Montauk, cette ville à l’Est de Long Island qui est le témoin des amours et des déchirements des familles Solloway et Lockhart. Difficile d’imaginer un autre décor à The Affair que cette terre sauvage du « bout du monde » pourtant si près de la civilisation new-yorkaise et à 30km des côtes du Connecticut.

La plage, ce lieu de vie, lieu de fête comme à l’épisode 1 avec le feu de joie, entre en contraste avec la solitude de Noah et Alison. La plage est leur refuge, l’océan et sa violence le reflet de leurs émotions: la colère d’Alison, la passion… Le phare de Montauk (le plus vieux de l’état de New York!) est l’un des symboles de The Affair. Enraciné dans ce décor, il fait écho au passé d’Alison, reflète sa solitude, une constante au milieu de la mouvance environnante. Au milieu de la nature, du flot des vagues, du vent, du changement de saison, Montauk incarne le cycle de la vie. La mort et le danger sont toujours présents; le chaos guette, et c’est bien tout l’objet de The Affair.

the affair saison 1 montauk

Une histoire de perspective: ce qui fait l’intérêt de la série… et ses longueurs

Chacun des 10 épisodes d’une heure est partagé en deux parties narratives de 30 minutes. L’une correspond au point de vue de Noah et l’autre à celui d’Alison, tous deux sommés de retracer leur passé commun dans le cadre d’un interrogatoire de police. D’épisode en épisode, nous découvrons l’évolution de leur relation en remontant lentement le fil du temps qui s’est écoulé depuis leur rencontre… Le problème, c’est que leur version des évènements diffère sensiblement. Dur de faire la part entre mensonges et souvenirs déformés.

Il faudra 8 épisodes, soit 8 heures, pour savoir que cet interrogatoire concerne la mort de Scott « Scottie », le frère d’Alison, renversé par une voiture. Comme dans How To Get Away With Murder cette année, présent et passé s’entremêlent pour délivrer au téléspectateur les puzzles d’un crime, ce qui est une originalité propice au suspense. Mais ce qui est une question de semaines dans HTGAWM est une affaire d’années dans The Affair. Combien de temps s’est écoulé entre la rencontre de Noah et Alison et l’interrogatoire de police? Combien de temps s’est écoulé entre la mort de Scott et l’interrogatoire? Assez pour qu’Alison change de coupe de cheveux et fasse un enfant en âge d’aller à l’école, c’est tous les indices dont nous disposons. La saison 1 s’achève comme se sont achevés tous les épisodes, avec des révélations qui ne font qu’alimenter le mystère. The Affair semble parti pour être le film le plus long de l’histoire, parce que somme toute le mot série ne parait pas approprié.

Vers la saison 2 et au-delà

Si comme moi vous vous êtes dit dès le premier épisode « J’espère que les scénaristes savent où ils vont », alors soyez rassuré! Selon le président de Showtime David Nevins, l’arc que les scénaristes ont imaginé a le potentiel de durer 4 saisons… et il y aurait même matière à faire durer le plaisir au-delà. Si on considère le schéma des épisodes et la lenteur qu’il impose, nous serons peut-être seulement à la résolution du meurtre de Scott en fin de saison 2! Selon Sarah Treem, la créatrice de la série, la deuxième saison va reprendre là où la saison 1 s’est arrêtée. Non seulement nous continuerons à en apprendre sur l’évolution de la liaison entre Noah et Alison mais nous aurons droit au récit de Cole et Helen. De quoi permettre au téléspectateur de voir les évènements à travers d’autres yeux.


The Affair n’est pas que l’histoire d’une liaison extra-conjugale, The Affair n’est pas que le récit d’un crime. La saison 1 de The Affair n’est que l’avant-gout d’une série aussi complexe que la nature humaine. Qu’avez-vous pensé de la saison 1?

Pour découvrir toujours plus de nouvelles séries, visite notre site et suis-nous sur Twitter ou Facebook!

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s