DRAMA/SERIES AMERICAINES

The Good Wife | Saison 6 : Alicia, une femme déchue

La saison 5 de The Good Wife fut particulièrement éprouvante pour notre Alicia Florrick à cause du décès de Will. Nous l’avions quittée profondément remuée voire perdue, mais néanmoins tournée vers l’avenir. Et surtout, une proposition surprenante venait de lui être faite: devenir candidate au poste de State’s Attorney. Après une saison 5 marquée par l’affranchissement, voici notre analyse de l’évolution d’Alicia Florrick à la saison 6, de femme exemplaire à femme déchue.

>>A lire aussi: bilan général de la saison 6, le meilleur, le pire et le départ de Kalinda<<


The Good Wife évolution d'Alicia femme procureur

Saison 1 Vs Saison 6: Alicia semblait tenir sa revanche en se lançant en politique.

Les vraies raisons du lancement d’Alicia en politique

La proposition d’Eli ne l’enchantait guère alors pourquoi Alicia s’est-elle finalement engagée dans la course au poste de State’s Attorney? Notre avocate semblait farouchement opposée à cette idée au début de la saison 6, répétant avec agacement « I’m not running » à qui voulait bien l’entendre. Qu’est-ce qui l’a fait changé d’avis?

Plusieurs raisons officielles à sa candidature sont exposées au cours de la saison par la principale intéressée: évincer Castro et la corruption du bureau de State’s Attorney (épisode 6×4) ou lutter contre la « gun violence » suite à la fusillade au tribunal qui a coûté la vie de Will (6×9).

Il y aussi les raisons officieuses dans la bouche de ses dissidents et de ses proches: se venger de la mort de Will dont Castro -le SA en place- est responsable, protéger le patron de la drogue Bishop, se venger de l’injustice commise envers Cary ou encore combler le nid vide laissé par Zach…

Une chose est sûre, c’est que quelque soit la raison, on n’y croit pas. La candidature d’Alicia est le fruit d’un lavage de cerveau concocté par Eli, manipulateur en puissance. Il avait si bien préparé le terrain avec ses sondages, ses éloges et autres encouragements déguisés qu’il ne fallait attendre que le bon déclic pour qu’Alicia cède à la pression. Et il y en a eu deux: sa rencontre avec la féministe Gloria Steneim et surtout, son échange avec Castro (à voir ci-dessous).

Alicia, elle, se convainc qu’elle candidate parce qu’elle fera du bon boulot, parce qu’elle ne sera pas une State’s Attorney corrompue. Elle est la « good woman » de Gloria Steinem! Elle est animée par le sens de la Justice. Et puis elle se prend tout simplement au jeu et veut prouver de quoi elle est capable en gagnant, par souci d’orgueil.

Mais au fond, sa candidature est une fuite en avant. C’est une brèche qui s’est ouverte soudainement à elle au milieu du chaos et elle s’y engouffre pour donner une direction et du sens à sa vie. Puis elle se laisse porter par le mouvement et ses managers de campagne. Déjà le fil de l’histoire lui échappe…

Sainte Alicia aux mains sales

« You’re a brand: Saint Alicia. You stood by your husband […] » – Eli

Au fur et à mesure de la campagne, Alicia va se laisser convaincre d’avoir recours à de petits arrangements avec la vérité, indispensables pour gagner. Un moindre Mal nécessaire pour pouvoir mieux faire le Bien une fois élue. De petits compromis en petits mensonges, Alicia a de plus en plus de mal à se regarder dans le miroir et se voit comme le « bad guy« . Elle doit agir contre sa nature, faire des choses qu’elle n’aime pas faire comme demander de l’argent pour financer sa campagne, se restreindre d’envoyer paître les riches donateurs et les opportunistes, qu’ils soient misogynes ou homophobes. Et puis, elle se trahit elle-même, elle trahit ses souvenirs, elle trahit Will, affirmant en public qu’entre elle et lui ce n’était qu’un flirt enfantin, alors que c’était une histoire d’amour! Tout ça pour quoi? Pour être élue State’s Attorney et devoir démissionner sous la contrainte à peine le champagne sabré! Tout ça pour récolter un scandale de fraude électorale, perdre sa dignité et devenir aux yeux du public une femme déchue qui ne vaut finalement pas mieux que son mari.

Une course en solitaire

« Campaigning is a lonely profession. And the only one who shares that loneliness is you » – Prady

La solitude d’Alicia déjà entrevue par le passé est flagrante cette saison. En acceptant de devenir candidate au poste de State’s Attorney, Alicia va s’isoler peu à peu de ses partenaires de Florrick/Agos/Lockhart. Cet éloignement physique des locaux du cabinet va se transformer tout bonnement en absence puisque Cary et Diane ne l’attendront plus pour prendre des décisions et qu’elle sera souvent la dernière informée des affaires en cours.

Une fois engagée dans la course politique, Alicia s’est vue octroyer un entourage avec notamment Johnny, son « campaign manager » et Marissa, sa « body woman ». Mais ils ne sont ni des amis ni des confidents. La vérité c’est qu’Alicia se sent seule. Elle n’a plus l’affection de Will et son mariage est une façade… Finis aussi les martinis avec Diane et les shots de téquila avec Kalinda. Il n’y a que Finn qui joue le rôle d’ami et vers qui elle est attirée, mais à trop hésiter le voilà pris! Alicia cèdera à ses pulsions dans les bras de Johnny en qui elle va retrouver ce qu’elle voyait jadis en Will: un homme qui lui donne confiance en elle et qui la guide. Mais comme toujours, tout ça n’est que temporaire!

Finalement, c’est sa fille Grace qui va la soutenir et être l’épaule sur laquelle elle va pleurer en cas de coup dur… et Peter sera présent quand elle sera au cœur de la tourmente. Malgré ces piliers de famille et quelques figures fidèles (Cary, Canning), The Good Wife ne cesse de nous prouver qu’Alicia est profondément ancrée dans la solitude et qu’une relation amicale ou amoureuse, sincère, vraie et durable est juste impossible à trouver.

Vers la saison 7: une nouvelle reconstruction

Déballage public oblige: Alicia mise à nue, Sainte Alicia n’est plus. Elle a trompé, elle a triché, elle est reniée, bafouée, désavouée… et au « chômage ». Elle essaye de réintégrer son cabinet mais les négociations échouent à l’issue d’un micmac et de malentendus à n’en plus finir (épisode 6×20). L’inactivité ne lui réussi pas: elle boit bien sûr, et elle bricole! Mais Alicia en jean et veste à capuche n’est pas Alicia. Elle revient à la raison et à son métier d’avocate (« I am a lawyer by character and temperament » disait-elle au 6×11). Elle envisage alors de créer de nouveau son propre cabinet et d’y associer Finn Polmar. A peine le temps d’imaginer une saison 7 de Florrick/Polmar Vs Agos/Lockhart & Lee que déjà elle s’éloigne. Finn revient sur sa décision et décline l’offre d’Alicia. C’est Canning, revenu d’outre-tombe qui propose un partenariat à Alicia. Comme dans le cliffhanger de la saison dernière, Alicia est à la croisée des chemins. Acceptera-t-elle l’offre de Canning (qui n’est d’ailleurs pas la première!) ? Verrons-nous une saison procédurale animée entre Alicia et ses anciens associés Cary et Diane? Autant je n’aime pas Canning, autant je donnerais tout pour revoir Alicia plaider avec ferveur quelque soit l’adversaire et l’associé! Verrons-nous un procès pour le meurtrier de Will à la saison 7? Un nouveau prétendant viendra-t-il combler le vide et mettre un peu de piment dans la vie sentimentale d’Alicia si Matthew Goode aka Finn est trop occupé avec Downton Abbaye? Ce qu’on peut souhaiter pour Alicia à la saison 7, c’est qu’elle reprenne le contrôle de sa vie. En envoyant bouler Eli et son idée d’autobiographie édulcorée, Alicia montre qu’elle est prête pour ça, mais les mains toujours liées à Peter, sa marge de manœuvre restera limitée…


Qu’avez-vous pensé de l’évolution d’Alicia Florrick à la saison 6 de The Good Wife et quelles sont vos prédictions pour son destin à la saison 7 ?

Les Tagueurs de Séries, c’est 100% de séries US avec aussi de la Social TV, des « tops » pour de potentielles découvertes, des analyses ou présentations de séries nouvelles ou anciennes! Suivez-nous sur Twitter ou Facebook!

Crédit images: CBS.

Publicités

2 réflexions sur “The Good Wife | Saison 6 : Alicia, une femme déchue

  1. Pingback: The Good Wife | Saison 5: Alicia, une femme qui s’affranchit | LES TAGUEURS DE SERIES

  2. Pingback: The Good Wife | Saison 6: nouveau départ | LES TAGUEURS DE SERIES

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s