DRAMA/SERIES AMERICAINES

The HandMaid’s Tale – Saison 1

The Handmaid’s Tale est une série proposée par la plateforme Hulu basée sur un roman de Margaret Atwood datant de 1985. Elle met en scène un monde où les femmes sont démises de leur citoyenneté et ne sont attribuées qu’à certaines fonctions. Elles ne peuvent pas avoir d’argent, être propriétaire, lire, ni travailler.

 

L’univers est celui d’un pays touché par un bas taux de natalité, où les hommes les plus riches ont décidé de mettre en place la nouvelle République de Gilead. Les autres hommes sont soldats, commerçants ou chauffeurs. Les femmes sont divisées en trois catégories: les Epouses qui gouvernent la maison, ce sont les femmes des dirigeants; les Marthas qui s’occupent des tâches ménagères; et les Servantes qui ont été choisies en fonction de leur taux de fertilité afin de donner un enfant sain à leurs maîtres.

La série présente Offred, la servante de la famille Waterford. Elle porte le nom de son maître Fred (« Of », à traduire par « appartient à »). Elle a été enlevée alors qu’elle essayait de fuir avec sa fille Hannah et son mari Luke. Ils sont alors tous les trois séparés. Offred, qui s’appelait June, est conduite au Centre Rouge afin qu’on lui apprenne les règles de vie de Servante. Elle est totalement soumise à ses maîtres et doit une fois par mois, lors de sa période de fertilité, être mise enceinte par le maître. Ce rituel est appelé la Cérémonie. Femmes comme hommes doivent suivre certaines règles: les servantes n’ont pas le droit d’être seules avec les maîtres, elles ne doivent communiquer qu’avec leur partenaire de courses, dénoncer toute transgression d’une règle établie par la République de Gilead aux Yeux,… Les Yeux sont ceux qui surveillent Gilead. Les Tantes gèrent les servantes, c’est aussi elles qui les ont formées au Centre Rouge.

La série est très prenante dès le premier épisode. On ne comprend pas tout au début, ce qui pousse le spectateur à vouloir continuer. Le jeu d’acteur est remarquable, surtout celui d’Offred (Elisabeth Moss) qui doit rester calme dans toutes les situations et faire profil-bas. Les gros plans sur son visage nous font passer la peur, la haine et la souffrance qu’elle contient. Beaucoup de scènes sont tournées en huit-clos, ce qui donne un côté oppressant et sordide. Cela peut même être assez dur à certains moments où le sang et la mort sont montrés de façon claire.

C’est une série que je conseille à 100%. Cette série dérange et fait réfléchir sur les dérives sectaires et extrémistes. Le portrait qu’elle fait d’une société remettant en question la place de la femme, la réduisant uniquement à ses fonctions reproductives, fait froid dans le dos. L’ambiance tout au long de la saison 1 peut ainsi paraître étrange et glauque mais nous sommes captivés par le destin des personnages, notamment celui des Servantes, pour lesquelles on ne peut ressentir que de l’empathie.

Si vous voulez regarder The Handmaid’s Tale, la saison 1 est disponible en France sur OCS Max. La saison 2 est annoncée pour 2018. Nous ne savons pas encore de quoi elle va traiter, le roman faisant l’objet de la saison 1.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s